L'UMP refuse un débat télévisé sur l'avenir de La Poste

Publié le par COLLECTIF ANTILIBÉRAL du PAYS de PORT-LOUIS


Le parti de la majorité a opposé vendredi 14 août une fin de non-recevoir à la proposition du parti socialiste d'un "débat télévisé sur l'avenir de La Poste" avec le ministre de l'Industrie Christian Estrosi.
Dans un communiqué publié par la secrétaire nationale en charge de la politique industrielle, Danièle Giazzi, l'UMP déclare néanmoins que "l'avenir de La Poste est un sujet trop important pour laisser penser qu'il n'y aura pas de débat".

.

Des droits et statuts "entièrement  préservés"

"Le ministre de l'Industrie n'a pas attendu les rodomontades du Parti socialiste pour engager le débat. Il a reçu dès le mois de juillet les syndicats de La Poste et a pris l'engagement de les revoir de manière régulière à la rentrée", a indiqué Danièle Giazzi, en réponse au secrétaire national du PS aux services publics, Razzy Hammadi, qui avait "interpellé" jeudi Christian Estrosi, l'invitant à "un débat télévisé sur l'avenir de La Poste".
Selon le communiqué, "le capital de La Poste ne sera détenu que par des acteurs publics et les quatre missions de service public de La Poste que sont le service universel du courrier, l'aménagement du territoire, l'accessibilité bancaire et la distribution de la presse seront confortées par la loi et dotées d'un financement pérenne et transparent. Les droits et statuts des postiers seront intégralement préservés". La secrétaire nationale prévoit un débat "dès le mois d'octobre, au Sénat puis à l'Assemblée Nationale".

NOUVELOBS.COM | 15.08.2009 | 10:18




Publié dans Actualités : Social

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article