Une lettre de Salah Hamouri

Publié le par COLLECTIF ANTILIBÉRAL du PAYS de PORT-LOUIS

Une lettre de Salah Hamouri depuis sa cellule

Le jeune prisonnier franco-palestinien d’Israël a réussi à nous écrire depuis le fond de sa cellule. Nous en publions ici l’intégralité.

Chers amis, chers camarades, chers combattants de la liberté et de la solidarité
Après la demande écrite du président français Nicolas Sarkozy au premier ministre israélien concernant ma libération anticipée, j’ai besoin de parler de certains points.

Le ministre de l’Intérieur israélien Eli Ishay considère que la demande de monsieur Sarkozy est insolente…
Si on connaît un peu l’histoire contemporaine israélienne, il faut parler de Plato Sharon, Franco-Israélien qui a été empêtré dans des affaires douteuses en France, il a évité l’extradition d’Israël vers la France qui voulait le juger et l’emprisonner parce qu’ il a pu devenir député au Parlement israélien là aussi après des transactions financières douteuses qui lui ont coûté quelques mois de prison… En Israël, il y a une justice à plusieurs vitesses, une justice pour les juifs, une pour les Arabes.
En 2001, un colon israélien (Nahum Korman) a battu à mort un enfant palestinien de onze ans (Hilmi Shosha) dans la région d’Hébron.
Après un plaider coupable (plea bargain), il a été condamné à six mois de travaux d’intérêt général. Le message est clair : les Israéliens peuvent tuer les Palestiniens en toute impunité.
Pour monsieur Ishay, rien d’insolent à cela…
Est-ce la destruction des maisons palestiniennes à Jérusalem qui est une insolence ou la poursuite de la colonisation et le vol des terres palestiniennes ?
J’aimerais bien sûr être libéré et rejoindre ma famille mais ce que je souhaiterais surtout, c’est une position européenne qui défende vraiment les Palestiniens, victimes de l’occupation depuis soixante et un ans. C’est aussi une position française qui respecte et défend le droit légitime des Palestiniens à vivre dignement et en paix dans leur État libre.

Cette demande est-elle aussi insolente ?

Salah Hamouri, prison de Guilboa section I

Le 11 août 2009

L'Humanité


Publié dans Droits de l'homme

Commenter cet article