Entre 1,1 et 3 millions de manifestants: le gouvernement pourra-t-il l'ignorer?

Publié le par COLLECTIF ANTILIBÉRAL du PAYS de PORT-LOUIS

MAN.jpg

 

Grève, manifestations... Quel bilan pour cette journée de mobilisation? Voici les chiffres.

A 18h, le ministère de l'Intérieur a recensé 1.120.000 manifestants, indique i>télé.

Du côté des syndicats, la CFDT a annoncé 2,5 millions de manifestants au total ce mardi en France. Solidaires a recensé "plus de trois millions de personnes". Enfin, pour la CGT, vous avez été 2.735.000 personnes à descendre dans les rues. Selon, la CGT, ces chiffres sont supérieurs à 1995 et à 2003, en revanche, ils n'atteignent pas les pics de 2009.

Comment savoir si c'est un succès? La dernière mobilisation remonte au 24 juin. 800.000 personnes avaient battu le pavé selon la police, deux millions selon les syndicats. Il semble donc que la mobilisation a été plus forte ce mardi.

Pour François Chérèque, le secrétaire général de la CFDT, il s'agit de "la plus grosse mobilisation de ces dernières années". Avant la manifestation parisienne, il a évoqué des "chiffres quasiment partout supérieurs au 24 juin".

Même constat pour la CGT: "On est largement plus nombreux qu’on ne l’était le 24 juin. C’était l’objectif et le gouvernement ne pourra pas faire comme s’il ne s’était rien passé aujourd’hui", a déclaré Bernard Thibaut, le le secrétaire général de la CGT.

 

Malgré le mauvais temps qui a régné sur la plupart des villes de France, le pari est réussi pour les syndicats.

Manifestation contre la réforme des retraites

  • LA POSTE A 10h, la direction de La Poste a estimé le nombre de grévistes à 22,07%, rapporte Le Figaro. C'est plus que le 24 juin, lors de la précédente mobilisation: ils étaient 19,86 au début de l'été.
  • EDUCATION NATIONALE D'après les syndicats, il y a aurait entre 55% et 60% de grévistes, indique i>Télé. Le ministère estime la mobilisation à 29,4% ajoute Le Parisien. Dans le primaire, ils sont 33,6%, 25,8% dans le secondaire, indique le ministère. C'est plus que le double de la mobilisation de fin juin, note Le Figaro.

 

  • SNCF Direction et syndicalistes ont des estimations légèrement divergentes: il y a 51,8% de grévistes dit la CGT. Ils sont 42,9% pour la direction, rapporte i>Télé.

 

  • PÔLE EMPLOI Ils sont 25% à faire grève selon le principal syndicat, 16,93% selon la direction.

 

  • RATP Ils étaient 18% fin juin lors de la dernière manif... cette fois, il y a 22% de grévistes à la RATP, indique Le Figaro.

 

  • TRANSPORTS EN COMMUN 28% des réseaux de transports en commun de France fonctionnent au ralenti (moins de 50% par rapport à la normale), indique La Croix.

 

  • FONCTION PUBLIQUE Les fonctionnaires font grève à 26,7%, rapporte i>télé, citant le ministère.


  • EDF 21,3% de grévistes selon la CGT, qui indique que ce chiffre pourrait augmenter.

 

Manif du 7 septembre 2010

Manif du 7 septembre 2010


Voici les chiffres des manifestants villes par villes:

=> Paris: 80.000 manifestants selon la préfecture de police, 270.000 selon la CGT. A 16h, la manifestation parisienne s'est scindée en deux face à l'affluence, indique i>télé.

=> Marseille: grand, très grand écart entre les chiffres de la police et ceux des syndicats: entre 27.000 et... 200.000 manifestants.

=> Bordeaux: entre 40.000 et 100.000 manifestants.

=> Rennes: entre 21.000 et 38.000 manifestants.

=> Lyon: entre 16.000 et 35.000 manifestants.

=> Nantes: entre 27.000 et 40.000 manifestants.

=> Grenoble: entre 40.000 et 65.000 manifestants.

 

 

Les photos des manifs du 7 septembre contre le projet gouvernementale sur les retraites. http://www.phototheque.org/1013.html

 

--------------------------


C’est une véritable marée humaine qui s’est propagée ce mardi 7 septembre à travers tout le pays. Par millions, les Français viennent d’opposer un véritable veto citoyen à la réforme des retraites présentée par le gouvernement.



La participation massive aux manifestations, le double de celle de juin, est une véritable humiliation pour le pouvoir. Un pouvoir qui n’a pourtant pas ménagé ses efforts pour vendre à l’opinion publique une réforme impopulaire soutenue seulement par le patronat. Ce soir, c’est un gouvernement affaibli, courant après la mobilisation, qui se doit d’entendre la colère populaire. Le pouvoir doit retirer sa réforme au plus vite. Tout autre attitude serait vécue comme une insoutenable provocation. D’autre solutions existent pour financer la retraite à 60 ans, comme l’ont montré les députés communistes dans leur projet de loi alternatif.

Parti communiste français

 

Mardi 7 septembre 2010





Source article : Site PCF

Publié dans Retraites

Commenter cet article