L'expulsion musclée à La Courneuve fait le tour du monde

Publié le par COLLECTIF ANTILIBÉRAL du PAYS de PORT-LOUIS


 La vidéo (visible sur notre site dans la partie multimedia) d'une violente expulsion à La Courneuve, diffusée par Mediapart et la chaîne de télévision américaine CNN, provoque un tollé à l'heure où l'exécutif remet la sécurité au premier rang de ses priorités.

 

Les images, qui montrent des femmes d'origine africaine s'agrippant les unes aux autres brutalement délogées par des policiers le 21 juillet, ont été mises en ligne mardi. Vendredi après-midi, elles avaient été visionnées quelque 294.000 fois sur Dailymotion.

 

Dans un communiqué diffusé à la mi-journée, la préfecture de Seine-Saint-Denis se défend de toute brutalité face aux accusations de Droit au Logement (DAL), dont une militante a réalisé la vidéo. L'association envisage de porter plainte pour "violences policières".

 

L'expulsion, qui s'est déroulée devant la barre Balzac, à la cité des 4.000 de La Courneuve, "s'est faite selon les règles d'usage dans ce type de circonstances", peut-on lire dans le communiqué.

 

Les familles avaient installé un campement dans la rue après avoir été expulsées de l'immeuble, voué à la destruction, au début du mois.

 

Au milieu des cris et des pleurs, la vidéo montre une femme enceinte victime d'un malaise dans la cohue, qui gît inconsciente avant d'être emportée par des policiers. Une autre est traînée par les pieds, au risque d'écraser l'enfant qu'elle porte dans le dos.

 

Le policier ne pouvait pas voir l'enfant que la caméra filmait de l'intérieur du groupe, explique la préfecture.

 

"Ce sont des scènes qui font peur", déclare Sokouana Gary, fondatrice de l'association SOW, qui développe des projets humanitaires à l'étranger avec des jeunes de La Courneuve.

 

Pour le DAL, un cran a été franchi dans la violence policière et il porte selon lui le sceau du nouveau préfet de Seine-Saint-Denis.

 

Ancien patron du Raid, le groupe d'intervention d'élite de la police, Christian Lambert a été nommé en avril par Nicolas Sarkozy, qui a juré de mener la "guerre" à l'insécurité.

 

Un extrait de la vidéo a été diffusé jeudi sur la chaîne d'information américaine CNN dans le cadre d'une émission consacrée aux questions d'immigration.

 

Plusieurs bureaux internationaux ont préparé des sujets et, s'agissant de la France, les images de La Courneuve ont été choisies "pour montrer que le droit au logement est une question difficile", explique-t-on à CNN Paris.

 

"Pour nous, ça a été 48h de travail d'arrache-pied pour pouvoir diffuser ces images. On était étonnés qu'aucun média français ne les reprenne", ajoute-t-on.

 

Plusieurs chaînes françaises ont diffusé des extraits de la vidéo depuis lors.

 

Sokouana Gary raconte également les difficultés des habitants pour alerter les médias. "Quand on a vu qu'un grand quotidien (Le Parisien, NDLR) titrait 'Expulsion dans le calme', on a compris qu'il y avait un problème", dit-elle.

 

Article l'Humanité


Publié dans Droits de l'homme

Commenter cet article