Les communistes font cavalier seul aux régionales

Publié le par COLLECTIF ANTILIBÉRAL du PAYS de PORT-LOUIS

lundi 23 NOVEMBRE 2009, 10:59   ile-de-France
Les communistes font cavalier seul aux régionales

Les militants communistes ont voté l'autonomie vis-à-vis du PS dans au moins 16 des 22 régions que compte la France métropolitaine. Seules la Basse-Normandie, la Bretagne, la Champagne-Ardenne et la Lorraine ont choisi une union avec les socialistes pour le premier tour.


A l'issue d'un vote des militants, il semble que le PCF veut faire cavalier seul aux régionales de mars 2010. Dimanche soir, le dépouillement n'était pas terminé dans deux des 22 régions métropolitaines, Poitou-Charentes et Bourgogne, où "les choses sont très serrées", selon Olivier Dartigolles, porte-parole du parti. Cependant, le choix des militants communistes se dessine d'ores et déjà, et montre qu’ils comptent s’affranchir des socialistes.


En effet, dans 16 régions, les militants communistes ont voté l'autonomie vis-à-vis du PS pour le premier tour de ces élections, au profit d'un Front de gauche PCF-Parti de gauche-Gauche unitaire.


Seules quatre régions se sont prononcées pour une alliance avec les socialistes : Basse-Normandie, Champagne-Ardenne et Lorraine, et Bretagne, en notant que dans cette dernière, seront examinées les "conditions pour une liste de toute la gauche", comme le rappelle l’Humanité dans son édition de lundi.


Se sont prononcées pour le Front de gauche, selon les résultats publiés par l’Humanité : l’Alsace (92%), l’Aquitaine (91%), l’Auvergne (99%), le Centre (62%), la Corse (résultats non communiqués), la Franche-Comté (67,8%), l’Ile-de-France (89%), le Languedoc-Roussillon (87,8%), le Limousin (87,9%), le Midi-Pyrénées (74,4%), la Haute-Normandie ((83,8%), le Nord-Pas-de-Calais (résultats non communiqués), les Pays de la Loire (57%), la Picardie (91%), la Paca (94,3%) et Rhône-Alpes (73%).


Avec près de 41.000 adhérents qui ont voté de jeudi à samedi, la "mobilisation a été très importante", a souligné Olivier Dartigolles."Nous sentons une très grande mobilisation des communistes pour aller vers des rassemblements et des projets régionaux bien ancrés à gauche", a-t-il ajouté.


Le porte-parole a également pointé le "danger d'une recomposition politique" avec "des tentations d'alliance qui ne permettraient pas d'avoir des politiques régionales courageuses et efficaces face à la crise", une allusion à de possibles unions entre PS et MoDem, que le PCF rejette.


La secrétaire nationale du parti Marie-George Buffet devait présenter lundi en fin de matinée les résultats de ce vote au siège du PCF.


En 2004, le PCF qui compte 185 conseillers régionaux, était parti avec les socialistes au premier tour dans 14 régions. (source AFP/Europe 1)

 

 

 

Publié dans Régionales

Commenter cet article