Les Hauts-de-Seine mettent fin à la prime de Noël des RMIstes

Publié le par COLLECTIF ANTILIBÉRAL du PAYS de PORT-LOUIS

Par (d'après agence), le 18 décembre 2009 à 22h36

pere-Noel-DEV1.jpgElle est versée depuis 1999 dans le département. La "prime de noël", versée par le conseil général des Hauts-de-Seine aux RMIstes,ne sera pas reconduite cette année.
Cette mesure est "inadmissible" pour les conseillers généraux communistes et citoyens, indique l'un d'eux, Patrice Leclerc, dans un communiqué vendredi. La "prime de Noël", versée par le conseil général des Hauts-de-Seine aux RMIstes depuis 1999 ne sera pas reconduite cette année. Le conseil général "a décidé, sans consultation de l'assemblée, de mettre fin à une action en faveur des RMIstes obtenu par notre groupe depuis 1999. Les conseillers généraux communistes et citoyens jugent inadmissible ce choix 'd'économie' sur une action sociale", écrit Patrice Leclerc. "Le Président du Conseil général des Hauts-de-Seine n'a pas remis au vote une délibération pour ‘la prime de Noël des RMIstes'", un geste "dénoncé" vendredi en séance par le groupe des élus communistes et citoyens, souligne Patrice Leclerc. "C'est une décision prise sans vote", a confirmé à l'AFP Patrick Alexanian, conseiller général PCF
 
"Dans cette période-là, c'est un message mauvais et inefficace envoyé par le conseil général", ajoute-t-il. "[Supprimer la prime], c'est revenir sur un acquis en faveur des plus défavorisés", a-t-il poursuivi, jugeant que le conseil général a "largement les moyens" de financer la mesure. La prime de Noël "ne sera pas reconduite", confirme le conseil général des Hauts-de-Seine sur son site internet, précisant qu'"il s'agissait d'une aide exceptionnelle". "Son existence est rendue caduque par la refonte des aides sociales effectuée par l'État autour du revenu de solidarité active (RSA), écrit-il encore. La "prime de Noël" a été versée en 2008 à 25.000 personnes et représentait un budget de 3,4 millions d'euros, a précisé à l'AFP le conseil général des Hauts-de-Seine.

Rappel :

Le président du conseil général des Hauts-de-Seine est Patrick Devedjian (UMP) depuis le 1er juin 2007.

 

 

 

Publié dans Social

Commenter cet article