Lorient : manifestation en famille

Publié le par COLLECTIF ANTILIBÉRAL du PAYS de PORT-LOUIS

Près de 30 000 manifestants ont rempli les rues de la ville aux cinq ports. Une mobilisation de la même ampleur que celle du 7 septembre.

 

101_3844.jpg

 

« Une réforme petite et méchante, une arnaque inacceptable », Florence Allanos, secrétaire départementale CGT du Morbihan, ne trouve plus les mots pour qualifier la réforme des retraites. Jacques Brillet, secrétaire départemental de la FSU, vient en renfort en hurlant au micro que la réforme sera « rejetée par la rue ». CFDT en tête, près de 30 000 personnes d’après les syndicats, -la police n’ayant pas souhaité communiquer ses estimations à l’Humanité-, ont manifesté à Lorient ce matin. Beaucoup de tête grises et de têtes blondes dans la marée humaine. « Normal, leur école est en grève, on ne va pas les laisser tous seuls, explique Isabelle, institutrice syndiquée au Snu-FSU, venue avec ses filles. Et puis, ça les concerne aussi, peut-être qu’eux n’auront rien ». Avec sa pancarte « Naboléon, go home », son nez rouge et son accordéon, Claude, de Sud PTT, tacle Nicolas Sarkozy « Pas d’argent pour les retraites ? Et les fraudes fiscales, et les niches ? Bien sûr qu’il y en a ! »

 

Sur le bord de la route, Sophie, 39 ans, salariée non syndiquée au pôle emploi de Quimperlé (Finistère), qui a aussi ramenée sa fille, regarde le cortège. « Mais si, je manifeste, rit-elle. Avant de soupirer : » Je vois tous les jours des demandeurs d’emplois qui ne trouvent rien arrivés 56-57, ans, donc oui, je m inquiète pour l’avenir ! » Christelle, aide-soignante dans un hôpital gériatrique près de Lorient, cherche ses collègues dans les rangs de la CFDT. « Je ne veux pas finir ma carrière après 60 ans avec un genou ou le dos bousillé ». Contrat remplie à l’arrivée sur la place de l’hôtel de ville. Autant de manifestants, sinon plus que le 7. Sans même une goutte de pluie pour accompagner ce premier jour de l’automne.

Cécile Rousseau L'Humanité

 

101_3871.jpg

101_3850.jpg101_3852.jpg

101_3864.jpg

101_3875.jpg

101_3884.jpg

 

* Photos G.M

 

23 septembre : manipulations cyniques de l’opinion.

1. Première manipulation Les chiffres de la manifestation sont déjà enregistrés, dès ce matin 8 heures, par les servcices de police. Au sommet de l’Elysée, on a déjà décidé. Les RG pourront compter ce qu’ils veulent, le chiffre annoncé par la "Police" sera (...)
[Lire la suite] - publié le 24 septembre 2010.

 

 

 

 

 

 

 


Publié dans Retraites

Commenter cet article