Vers un remboursement des médicaments selon leur efficacité ?

Publié le par COLLECTIF ANTILIBÉRAL du PAYS de PORT-LOUIS

Les mutuelles françaises souhaitent rembourser les médicaments prescrits en fonction de leur efficacité. Les experts de la santé craignent un système à plusieurs vitesses.

 

1066239.jpgLes mutuelles françaises souhaitent "rembourser les médicaments prescrits en fonction de leur efficacité et non plus du barème de la Sécurité sociale, indique mercredi 18 août Le Parisien/Aujourd'hui en France, qui évoque une expérimentation déjà menée en ce sens.

"Nous voudrions pouvoir rembourser ou non un produit en fonction de son utilité médicale", déclare dans le journal le docteur Jean-Martin Cohen-Solal, directeur général de la Mutualité française, qui rassemble la plupart des mutuelles.

 

Vers un système "à plusieurs vitesses" ?

Réagissant dans Le Parisien, Christian Saout, du Collectif interassociatif sur la santé, estime que "c'est une avancée vers les couvertures maladie à plusieurs vitesses. Nous allons voir apparaître des contrats de plus en plus low-cost qui ne rembourseront que les médicaments à utilité élevée".

Cette pratique - prendre en compte l'efficacité du médicament pour le rembourser ou non - est "impossible aujourd'hui puisque les complémentaires santé n'ont aucune information sur le +service médical rendu+ des médicaments établi par la Haute Autorité de santé", explique le quotidien.

 

Expérimentation

Mais "ce verrou vient, en partie, de sauter. La Mutualité française a en effet été autorisée par la Commission nationale informatique et liberté (Cnil) à prendre connaissance de ces informations", ajoute Le Parisien.

Du coup, ce nouveau système prenant en compte l'efficacité des médicaments est déjà expérimenté "de façon anonyme dans quelques pharmacies à des fins statistiques", précise la même source.

L'objectif est "à terme de généraliser cette expérimentation" pour plus tard "faire notre métier, arrêter de rembourser à l'aveugle", prévient le docteur Cohen-Solal.

(Nouvelobs.com)

Publié dans Actualités : Social

Commenter cet article