Nadine Morano lance l'appel à candidatures pour les jardins d'éveil

Publié le par COLLECTIF ANTILIBÉRAL du PAYS de PORT-LOUIS

Source VousNousIls

La secrétaire d'Etat à la Famille Nadine Morano a lancé lundi la procédure permettant à des collectivités locales, entreprises ou administrations de se porter candidates pour ouvrir des jardins d'éveil, qui devront offrir 8.000 places de garde pour les enfants de 2 à 3 ans d'ici 2012.


Le candidat à l'ouverture d'un jardin d'éveil pourra notamment être une commune, une administration, un établissement public ou une entreprise, selon un document du secrétariat d'Etat intitulé "Méthodologie des jardins d'éveil".

"La règle pour les jardins d'éveil, c'est l'optimisation, la mutualisation des personnels et la coopération avec les structures d'accueil du jeune enfant", a déclaré Mme Morano à l'AFP.


Le financement, qui s'élèvera à 25 millions d'euros d'ici 2012 selon la Caisse nationale d'allocations familiales, sera assuré par la branche famille (CAF), le créateur du jardin d'éveil et les familles, en fonction de leurs revenus.


"Il sera 33% moins cher que la crèche pour les familles", a indiqué Nadine Morano. Pour un revenu mensuel équivalent à un Smic, le coût sera de 42,5 euros, par exemple.


Le jardin d'éveil devra être ouvert de 07H30 ou 08H00 à 18H30 ou 19H00. Il est "recommandé" que l'accueil de l'enfant soit prévu pour une durée de 9 mois, avec une durée maximale de 18 mois.

L'annonce de la création des jardins d'éveil début avril avait suscité la colère de syndicats d'instituteurs, qui craignent qu'ils se substituent à l'école maternelle.

Le taux d'encadrement devra se situer dans une fourchette de 8 à 12 enfants pour un adulte selon les moments de la journée, d'après le document, qui précise que les enfants accueillis "pourront ne pas être propres".

Les candidats doivent réfléchir à des bâtiments "existant déjà et non à construire, pour être opérationnel plus rapidement et moins coûteux", a-t-elle précisé.


Mme Morano a lancé cet appel à candidatures pour ce nouveau mode d'accueil, qui sera mis en place à l'automne 2009, depuis Ville-en-Tardenois (Marne), où un ancien bureau de poste communal va être transformé en jardin d'éveil.

Publié dans École publique

Commenter cet article